• bateau.jpg
  • camping.jpg
  • conseil.jpg
  • eco.jpg
  • musicien.jpg
  • patrimoine.jpg
  • patrimoine2.jpg
  • patrimoine3.jpg
  • patrimoine4.jpg
 
 
Un nouvel usage de la chaussée à Marcilly.
 
Depuis la mi-octobre les habitants du village ont pu constater, du rond point à l’école, l'existence d'une nouvelle signalisation, appelée chaucidou. Ce terme signifie "chaussée pour la circulation douce", son principe de base étant le partage de la route entre tous types d’usagers.
Le concept trouve son origine en Suisse et il s’est implanté récemment dans plusieurs communes d’Indre-et-Loire.
Le chaucidou permet par un simple marquage de garder la même largeur de route mais de changer la répartition de l’espace.
Il existe de ce fait trois "voies", à savoir deux bandes multi-usages, utilisables par le cycliste, de 1,30 m chacune, et une voie centrale banalisée, sans séparateur, de 4,40 m. La largeur totale est toujours de 7 m mais l’ambiance se révèle très différente. La voiture peut, au besoin, chevaucher l'espace latéral « multi-usage » qui n'est pas une bande cyclable. Il n’est donc pas "réservé" aux cyclistes et peut être  emprunté au besoin par les différents usagers pour se croiser.
Les avantages s’avèrent multiples : un ralentissement de la vitesse des voitures, un aménagement simple et peu onéreux, un rétrécissement visuel de la chaussée pour l'automobiliste, la possibilité d'utiliser la largeur nécessaire pour croiser et, non le moindre, un confort pour les cyclistes et par conséquent une incitation à faire du vélo.
    
Le chaucidou, vu du rond-point